19.5.22

SpArk, le pôle consacré aux sciences et technologies du mouvement, voit le jour !

SpArk s’inscrit comme un centre d’excellence dans les sciences et les technologies du mouvement. Ce nouveau pôle consacré au sport et à la performance est le fruit de la collaboration entre la Ville de Sion et la Fondation The Ark. Lancé officiellement ce jeudi 19 mai, Spark vise à exploiter les potentialités de la numérisation dans la santé, le sport et la performance. Le nouveau pôle se veut un moteur pour le développement économique dans ces domaines, en favorisant les collaborations et le travail en réseau des meilleures compétences régionales, nationales et internationales.

« Le projet SpArk est destiné à être un moteur pour le développement économique principalement dans le domaine du sport, de la performance et de la santé. La vision consiste à rassembler différentes expertises sous le même toit afin de créer, d’innover et surtout de se diriger vers la digitalisation du mouvement. », précise Patrick Flaction, chef du projet SpArk. Dans un premier temps, SpArk fera ses armes dans les locaux du bâtiment de la Rue de l’Industrie 13. Ce centre d’excellence prendra ensuite ses quartiers au coeur du Campus Pôle Santé de Sion d’ici 2025, aux côtés notamment de l’EPFL, de la Haute Ecole de Santé et de la Fondation the Ark.

SpArk, un véritable fédérateur pour les sciences et technologies du mouvement

SpArk se présente comme un lieu de rassemblement des meilleures expertises dans le domaine de la santé, du sport et de la performance. L’une des forces de ce pôle de compétences repose sur 4 piliers : la médecine et le sport, les sciences du mouvement, l’innovation technologique, l’industrialisation et les start-ups. Ces différents acteurs composeront l’écosystème innovant que SpArk souhaite mettre en valeur dans ce centre au service du mouvement, du sport et de la santé.

« La Ville de Sion soutient SpArk, car ce projet s’inscrit totalement dans notre intention stratégique. Sion veut se développer en misant notamment sur l’innovation dans les domaines de l’environnement, des énergies, mais aussi du sport et de la santé. », précise Philippe Varone, président de Sion et président de SpArk.

Des projets innovants dès le lancement Dès son lancement, SpArk accueille déjà quelques pépites innovantes. Citons par exemple :

• Loxy qui cherche à démocratiser l’hypoxie dans la santé et le sport,

• Commotions qui établit des mesures quantitatives et des diagnostics automatisés suite à une commotion,

• O2Score qui étudie la prévention des accidents liés à la fatigue dans les métiers manuels et les sports à risque,

• SpArk Data Hub+, une plateforme de gestion de prise en charge commune sur le pôle santé.

Le développement de nouveaux projets et la digitalisation seront au coeur des missions de SpArk dans les années à venir.

En savoir plusCommuniqué de presse

La société sédunoise Stickerkid livre des étiquettes pour enfants dans le monde entier

Lire l'actualité

H55, première entreprise à recevoir les certifications d'organisme de design et de production pour un système de propulsion électrique pour avion !

Lire l'actualité

H55 collaborera avec l'un des leaders de l'industrie des moteurs d'avions !

Lire l'actualité

EPFL Valais / Wallis : l’éponge qui capte l’or contenu dans l’eau vise désormais les industries.

Lire l'actualité

Studer Innotec : des onduleurs et régulateurs solaires 100% helvétiques !

Lire l'actualité